Espace enseignant

Les ruines majestueuses et romantiques de l’abbaye bénédictine de La Sauve Majeure édifiée entre les XII et XIIIème siècles s’élèvent au dessus du petit village de La Sauve Majeure. Les vestiges de l’édifice offrent encore les principaux éléments architecturaux qui permettent de découvrir l’architecture romane et gothique. 

La sculpture romane, particulièrement remarquable du chevet, a traversé les siècles sans dommage et illustre toute la richesse formelle et sémantique de la production sculptée de cette période. Le musée lapidaire complète cet ensemble avec des vestiges retrouvés et conservés sur place.

Fermer
Conditions d'utilisation des images

La reproduction de ces ressources par les enseignants est autorisée uniquement dans un but pédagogique dans le cadre de leur enseignement (impression, projection, supports numériques). L’enseignant s’engage, pour toute exploitation, à faire mention du crédit incluant le Centre des monuments nationaux et le nom du photographe.

Vous pouvez télécharger l'image après avoir accepté ces conditions d'utilisation.

MenuFermer le menu